Apple et Google poursuivis pour pratiques commerciales abusives sur leurs stores d'applications !

klogklog Membre
14 mars modifié dans Actualités #1

Ils en parlent ici :

C'est la relation des stores avec les développeurs qui est sujet de la plainte.

Mots clés:

Réponses

  • muqaddarmuqaddar Administrateur

    Autant j'apprécie son combat pour récupérer les impôts d'Apple sur ce qui est vendu en France, autant là je crois que le sujet est très très mal connu.

  • klogklog Membre

    Je suis assez étonné de termes comme "se voient imposer des tarifs" (peut-être fait-il allusion aux réajustements liés aux fluctuations de devises, ou alors aux grilles tarifaires imposées) "récupèrent également les données" (les données clients auxquelles nous n'avons pas accès ?)...

    Pour le reste (modification unilatérale des contrats), c'est pas vraiment faux. Mais c'est le lot de tous les services numériques aujourd'hui... J'aimerais qu'il soit un peu plus précis dans les griefs.

  • DrakenDraken Membre
    14 mars modifié #4

    @klog a dit :
    Je suis assez étonné de termes comme "se voient imposer des tarifs" (peut-être fait-il allusion aux réajustements liés aux fluctuations de devises, ou alors aux grilles tarifaires imposées) "récupèrent également les données" (les données clients auxquelles nous n'avons pas accès ?)...

    En lisant ça je me suis dit qu'il pensait qu'Apple décide du prix des applications, style "toi petit ton application sera vendu à 0,99 euros, alors que machin gros éditeur pourra vendre la sienne à 9,99 €". Ce qui est une très mauvaise compréhension du système des grilles tarifaires de l'AppStore. Mais bon, les politiques ont l'habitude de faire des généralisations abusives sans se pencher sérieusement sur la réalité des choses.

    EDIT : après un peu de lecture, je pense que c'est juste de la gesticulation politicarde. Le ministre a reçu les doléances de startups françaises sur la "difficulté" de publier des applications sur les Stores et fait du bruit médiatique en employant des termes flous. Sans parler que c'est très tendance de nos jours de parler des méchantes GAFA (parfois pour de bonnes raisons, parfois pour dire n'importe quoi).

  • klogklog Membre

    @Draken a dit :
    Mais bon, les politiques ont l'habitude de faire des généralisations abusives sans se pencher sérieusement sur la réalité des choses.

    EDIT : après un peu de lecture, je pense que c'est juste de la gesticulation politicarde.

    Ça y ressemble, mais à priori, cela fait quand même suite à une enquête de la DGCCRF entre 2015 et 2017. Les résultats de cette enquête seront dévoilés le 15 mars... Wait and see.

  • DrakenDraken Membre
    14 mars modifié #6

    @muqaddar a dit :
    Autant j'apprécie son combat pour récupérer les impôts d'Apple sur ce qui est vendu en France, autant là je crois que le sujet est très très mal connu.

    C'est de l'esbroufe son combat. Le plus gros non-payeur d'impôts en France est Total. Comme c'est un géant de l'économie française et un gros employeur l'état lui fiche la paix.

    De la même manière les sociétés installées dans les zones portuaires françaises ne payent pas d'impôts sur les bénéfices depuis plus de 70 ans ! Ça fait un sacré paquet de milliards depuis tout ce temps .. La tension monte à ce sujet entre l'état français et la Commission Européenne depuis quelques années, mais rien ne bouge pour le moment.

    EDIT : Ces impôts à 0% sont aussi valables pour les entreprises installées dans la zone portuaire de Paris, ce qui laisse rêveur sur certaines possibilités d'optimisations fiscales.


    Ce n'est pas pour rien que Bruno LeMaire a parlé spécifiquement d'imposer une taxe de 2% sur le chiffre d'affaire des "géants de l'internet", histoire de ne pas embêter les autres mauvais élèves de la classe. Il y a des rapports incestueux entre l'état (toutes orientations politiques confondues) et les grosses entreprises françaises.

  • DrakenDraken Membre

    @klog a dit :

    @Draken a dit :
    Mais bon, les politiques ont l'habitude de faire des généralisations abusives sans se pencher sérieusement sur la réalité des choses.

    EDIT : après un peu de lecture, je pense que c'est juste de la gesticulation politicarde.

    Ça y ressemble, mais à priori, cela fait quand même suite à une enquête de la DGCCRF entre 2015 et 2017. Les résultats de cette enquête seront dévoilés le 15 mars... Wait and see.

    Demain sera un autre jour ..

  • muqaddarmuqaddar Administrateur

    @Draken a dit :

    @muqaddar a dit :
    Autant j'apprécie son combat pour récupérer les impôts d'Apple sur ce qui est vendu en France, autant là je crois que le sujet est très très mal connu.

    C'est de l'esbroufe son combat. Le plus gros non-payeur d'impôts en France est Total. Comme c'est un géant de l'économie française et un gros employeur l'état lui fiche la paix.

    De la même manière les sociétés installées dans les zones portuaires françaises ne payent pas d'impôts sur les bénéfices depuis plus de 70 ans ! Ça fait un sacré paquet de milliards depuis tout ce temps .. La tension monte à ce sujet entre l'état français et la Commission Européenne depuis quelques années, mais rien ne bouge pour le moment.

    EDIT : Ces impôts à 0% sont aussi valables pour les entreprises installées dans la zone portuaire de Paris, ce qui laisse rêveur sur certaines possibilités d'optimisations fiscales.


    Ce n'est pas pour rien que Bruno LeMaire a parlé spécifiquement d'imposer une taxe de 2% sur le chiffre d'affaire des "géants de l'internet", histoire de ne pas embêter les autres mauvais élèves de la classe. Il y a des rapports incestueux entre l'état (toutes orientations politiques confondues) et les grosses entreprises françaises.

    MacDo est un des pires en optimisation fiscale. Mais on en entend jamais parler, il ne fait pas partie du GAFA. Quand on sait quel mal ça fait à la santé, ils nous coûtent doublement, avec la sécu. ;-)

  • klogklog Membre
    14 mars modifié #9

    D'après cet article et concernant la partie tarifaire : "les paliers tarifaires ont été établis de manière unilatérale"

  • @klog a dit :
    D'après cet article et concernant la partie tarifaire : "les paliers tarifaires ont été établis de manière unilatérale"

    Mise à part les journaux, les magazines à télécharger, qui ici est vraiment pénalisé par le système de palier qu'impose Apple ?

  • klogklog Membre

    En toute franchise, pas moi... Je n'ai encore jamais vécu de changement de la grille par Apple, mais pour l'instant je ne me sens pas du tout à l'étroit dans la matrice existante.

  • DrakenDraken Membre

    @Jérémy a dit :

    @klog a dit :
    D'après cet article et concernant la partie tarifaire : "les paliers tarifaires ont été établis de manière unilatérale"

    Mise à part les journaux, les magazines à télécharger, qui ici est vraiment pénalisé par le système de palier qu'impose Apple ?

    C'est plus subtil que ça. Avec son système de palier, Apple est en infraction avec la loi sur la fixation des prix. D'après la législation, un éditeur peut fixer son prix de vente à 20,99 € s'il le souhaite au lieu du palier le plus proche (21,99 €). Techniquement, Apple est dans l'illégalité et donc coupable. Même si personne n'est réellement pénalisé par le système. A mon sens c'est juste un moyen légal d'embêter Apple, de faire pression pour l'histoire des impôts, et améliorer le karma politique d'un ministre. Une amende de 4 millions d'euros c'est juste ridicule pour Cupertino.

  • DrakenDraken Membre

    @klog a dit :
    En toute franchise, pas moi... Je n'ai encore jamais vécu de changement de la grille par Apple, mais pour l'instant je ne me sens pas du tout à l'étroit dans la matrice existante.

    Pour être franc, je suis plus gêné par certains changements arbitraires dans la validation. Le dernier en date : interdire les applications utilisant un émoji d'Apple dans l'interface .

    Un simple 😡 dans une boîte d'alerte, et hop .. rejet ! Ou un ⚙️pour un menu. Voir un 👩‍🎨 pour illustrer une fonction de dessin, etc .. C'est fou, ça ..

  • RocouRocou Membre

    Bof, il s'agit juste d'un autre angle d'attaque pour atteindre le portefeuille d'Apple et de Google, faut pas aller chercher plus loin.

  • klogklog Membre

    Comme nous ici, les réactions des développeurs suite à l'annonce de Lemaire semblent à minima étonné, et dans l'ensemble un peu énervé. Un point au lendemain des annonces dans cet article de Mac4Ever.

  • @muqaddar a dit :
    Autant j'apprécie son combat pour récupérer les impôts d'Apple sur ce qui est vendu en France, autant là je crois que le sujet est très très mal connu.

    +1

  • FKDEVFKDEV Membre

    Ça fait 10 ans que ça existe, ça brasse des millions voire des milliards. Donc je pense qu'il est logique que l'etat y jette un oeil.
    Au lieu de sanctionner après coup, je pense qu'il faudrait plutôt légiférer en s'appuyant sur la CNIL.
    S'il y a des règles concernant les bases de données informatique ou le droit à l'oubli, je ne vois pas pourquoi on ne définirait pas des règles spécifiques aux app stores.
    Des règles qui protégerait à la fois les clients et les développeurs.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.