L'affaire Facebook

Suite à l'exploitation des données personnelles par des tiers:
https://www.macg.co/ailleurs/2018/03/exploitation-frauduleuse-de-donnees-sur-facebook-mark-zuckerberg-brise-le-silence-101766
Rien de surprenant.

Réponses

  • DrakenDraken Membre
    22 mars modifié #2

    Oui, j'ai vu ça. Impressionnant cette histoire. Un simple test de personnalité a permis à une entreprise (Cambride Analytica) liée à l'extrême droite américaine de récupérer des informations sur le profil psychologique et les opinions politiques de 3000.000 personnes et de récupérer les données privées de leurs amis, grâce à l'irresponsabilité de Facebook (environ 50 millions de comptes).

    Cela a permis aux amis de Trump d'envoyer des pubs bien ciblés à tous les gens avec le bon profil pendant la campagne présidentiel pour pourrir la candidate Clinton, avec des fakes news. Comme par exemple, encore et encore l'histoire de la pizzéria fréquentée par les sénateurs démocrates pédophiles de Washington.

    C'est une sale affaire pour Zuckerberg, lui que la rumeur crédite de l'intention de se présenter aux présidentielles contre Trump.

    Les aveux et les excuses du fondateur de FaceBook ici (in english) : https://www.facebook.com/zuck/posts/10104712037900071?ftag=COS-05-10aaa0b&linkId=49535453

  • muqaddarmuqaddar Administrateur

    Joli résumé.
    Il y a p-e plein d'autres boîtes qui ont fait pareil. Là on en parle parce que c'est politique.

  • PyrohPyroh Membre

    On pensera ce qu'on veut de cette affaire mais en dehors de toute autres considérations je trouve les méthodes employées tout simplement fascinantes !
    Alors attention je ne cautionne PAS ce qu'ils ont fait mais d'un point de vu IT et Data Analysis il y a sûrement beaucoup à apprendre des méthodes employées. Et j'espère qu'on va se retrouver avec tout un tas de précisions, analyses et autres white papers pour mieux comprendre et s'en prémunir.
    Après, oui, c'est flippant.

  • DrakenDraken Membre

    @Pyroh a dit :
    On pensera ce qu'on veut de cette affaire mais en dehors de toute autres considérations je trouve les méthodes employées tout simplement fascinantes !
    Alors attention je ne cautionne PAS ce qu'ils ont fait mais d'un point de vu IT et Data Analysis il y a sûrement beaucoup à apprendre des méthodes employées. Et j'espère qu'on va se retrouver avec tout un tas de précisions, analyses et autres white papers pour mieux comprendre et s'en prémunir.

    Totalement d'accord. J'ai pensé exactement la même chose en apprenant l'histoire.

  • RocouRocou Membre

    @Draken a dit :
    Oui, j'ai vu ça. Impressionnant cette histoire. Un simple test de personnalité a permis à une entreprise (Cambride Analytica) liée à l'extrême droite américaine de récupérer des informations sur le profil psychologique et les opinions politiques de 3000.000 personnes et de récupérer les données privées de leurs amis, grâce à l'irresponsabilité de Facebook (environ 50 millions de comptes).

    Cela a permis aux amis de Trump d'envoyer des pubs bien ciblés à tous les gens avec le bon profil pendant la campagne présidentiel pour pourrir la candidate Clinton, avec des fakes news. Comme par exemple, encore et encore l'histoire de la pizzéria fréquentée par les sénateurs démocrates pédophiles de Washington.

    C'est une sale affaire pour Zuckerberg, lui que la rumeur crédite de l'intention de se présenter aux présidentielles contre Trump.

    Les aveux et les excuses du fondateur de FaceBook ici (in english) : https://www.facebook.com/zuck/posts/10104712037900071?ftag=COS-05-10aaa0b&linkId=49535453

    Notons qu'Obama a fait exactement la même chose mais cette fois avec la bénédiction de FaceBook.
    Le problème c'est la sécurisation des données. Cela fait "scandale" uniquement parce qu'il semble que "les amis de Trump" les aient utilisées. Cela fait des années que l'on sait que les bases de données de FaceBook sont ouvertes aux quatre vents mais tant qu'elle était utilisées par le "camp du bien", ça n'était pas un problème.

    Je tiens à préciser que je ne soutiens aucunement ce trouduc de Trump mais bon, ce deux poids, deux mesures m'agace.

  • DrakenDraken Membre

    @Rocou a dit :
    Je tiens à préciser que je ne soutiens aucunement ce trouduc de Trump mais bon, ce deux poids, deux mesures m'agace.

    Oui, c'est clair. Les règles doivent être les mêmes pour tout le monde !

  • FKDEVFKDEV Membre

    Apparemment, Facebook récupère également des historiques d'appels et de SMS sur les smartphone Android.

  • LeChatNoirLeChatNoir Membre, Modérateur

    Lu dans un bouquin que je vous recommande (L'affaire Harry Québert) :

    "Les utilisateurs de Facebook sont tous des hommes sandwichs qui déambulent dans la rue avec un panneau publicitaire mais ils ne le savent pas et on n'a pas besoin de les payer"

    :smile:

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.