Passer d'un compte développeur particulier à  un compte pro

Bonjour à  tous !


 


J'ai créé une application pour iOS. J'ai des projets et des idées pour d'autres applications.


J'aimerai savoir si je peux passer d'un compte particulier (pour avoir des retours sur ma première application) à  un compte pro (c'est-à -dire avec un Siret, mais pas le compte pro organisation).


 


Vais-je devoir payer 2 fois 99 €, sachant que je passerai peut-être en sur un compte pro dans un mois, ou Apple va t'il prendre en compte la date de création du compte, et donc, la date d'échéance, sachant que je n'utiliserai qu'un seul et unique ID ?


 


J'ai créé une autre application, mais j'envisage de la vendre. Puis-je utiliser un compte personnel pour demander à  des personnes de tester mon application, avant de la vendre en tant que pro ?


 


Je vous remercie pour vos réponses.


 


Luc-A


Mots clés:

Réponses

  • Me revoilà  !


     


    Je crois avoir trouvé la solution !!


    Quelqu'un a déjà  posé la question à  Apple directement, et voici la réponse :


     


    2-3 weeks ago I emailed devprograms about this, and 2 days ago received the following reply (slightly abbreviated to avoid upsetting anyone at Apple):


    "Thank you for contacting the Apple Developer Connection regarding the iPhone Developer Program.


    Please accept our apologies for the delay in responding to your request.

    As per your request, we can arrange to switch your current enrollment from Individual to Company.


    Please be aware that your access to the iPhone Developer Program Portal will be temporarily disabled while we conduct the migration from an Individual to a Company type


    You will still be able to log in to the iPhone Dev Center and have access to all of the Registered iPhone Developer content on the iPhone Dev Center during the migration, but you will not have access to the iPhone Program Portal until the migration to Company type is complete.


    Please also not that you may be requested to fax in business documents for your company as well.


    If you would like us to migrate your enrollment to a company type then please let us know.


    Best regards,


     


    Donc, si je comprend bien, on peut basculer d'un compte développeur particulier vers un compte développeur entreprise facilement, sauf que certains partie du programme d'Apple ne seront pas disponible le temps de la migration.


     


    Je ne sais pas s'il faut repayer un abonnement, mais j'en doute, sauf si on passe d'un compte particulier ou entreprise à  99 € par an, à  un compte organisation à  300 € par an.


     


    Je vous remercie de m'avoir lu.


     


    Bonne soirée !


  • LeChatNoirLeChatNoir Membre, Modérateur

    Salut,


     


    Juste par curiosité, quel intérêt de passer en compte pro ?



  • Juste par curiosité, quel intérêt de passer en compte pro ?




     


    Bonne lecture ! => https://developer.apple.com/support/compare-memberships/




  • Salut,


     


    Juste par curiosité, quel intérêt de passer en compte pro ?




    Peut-être bien pour vendre des applications via une entreprise ?

  • JérémyJérémy Membre
    août 2017 modifié #6


    Peut-être bien pour vendre des applications via une entreprise ?




     


    Vu le tarif (300€ par an) on est sur du "Entreprise Program" et non "Organization", Avec ce type de compte tu déploies tes apps dans l'entreprise et non sur le store... (voir le lien que j'ai posté juste avant).




  • Vu le tarif (300€ par an) on est sur du "Entreprise Program" et non "Organization", Avec ce type de compte tu déploies tes apps dans l'entreprise et non sur le store... (voir le lien que j'ai posté juste avant).




     


    Pourquoi tu parle d'un compte Organization ? Un compte Entreprise à  99 € suffit pour distribuer des logiciels sur le Store au nom d'une société, une SARL ou une EURL (forme simplifié de la SARL avec un seul propriétaire) par exemple.



  • Pourquoi tu parle d'un compte Organization ? Un compte Entreprise à  99 € suffit pour distribuer des logiciels sur le Store au nom d'une société, une SARL ou une EURL (forme simplifié de la SARL avec un seul propriétaire) par exemple.




     


    Au temps pour moi. J'avais mal lu. Il veut passer sur un plan "Organization" avec 2 comptes. Oui tu as raison Draken. Puis il y a surtout la spécificité d'avoir plusieurs développeurs sur un même Apple ID.


     


    Mais en France tu n'as pas le droit de vendre un produit / un service sans être une entreprise ou du moins avoir à  minima le statut d'autoentrepreneur. Du coup passer par un compte individuel est il bien judicieux ?

  • Bonsoir à  tous !


     


    Je vous remercie pour vos réponses !


     


    Je vais apporter quelques éclaircissements !


     


    Je pense devenir auto entrepreneur, et par la suite, créer une véritable entreprise.


    Mais j'ai peur que ça ne fonctionne pas. Pourtant, j'ai créé deux applications et j'en ai deux autres qui sont en cours de développement.


     


    Cependant, il faut que je me lance, et je pensais prendre d'abord créer un compte individuel pour faire tester mes applications par d'autres personnes avec TestFlight.


     


    L'intérêt de passer d'un compte individuel à  un compte pro est double :


    Faire tester mes applications sans attendre, car je crois qu'un compte individuel est activé totu de suite, alors qu'un compte pro sera vérifié, et c'est relativement long...


     


    Enfin, après avoir bien réfléchis, je vais me renseigner sur le statut d'auto entrepreneur, et je vais me lancer. Comme ça, je n'aurai pas à  me soucier de passer d'un compte individuel à  un compte pro.


     


    Merci !


    Bonne soirée !


  • C'est bien de voir grand et d'anticiper, vraiment.


    Juste garder à  l'esprit que le status d'AE est vraiment bien pour ce genre d'activité. ça t'autorise un CA de ~33K à  l'année, des démarches simplifiées, un package pour les impôts et autres et le tout en parallèle à  un vrai travail qui paie à  coup suÌ‚r.


     


    Pour les entreprises c'est plus compliqué avec des démarches plus complexes, une compta qui pique et des frais à  engager avant de gagner le moindre copeck. Pas de limite de CA mais il faut savoir ce qu'on fait. D'autres ici se sont lancés ils sauront t'en dire plus.


     


    Bref tâche de garder la teÌ‚te froide, regarde ouÌ€ tout ça te mène et agis en conséquence sinon tu risque de te mettre dans une situation compliquée et de perdre de l'argent.


  • Pyroh, je te remercie beaucoup pour tes conseils !


     


    Oui, je sais que le status d'AE est vraiment bien, mais il faut faire attention au CFE, qui est obligatoire même si on n'a pas de CA.


    D'ailleurs, il faut que je trouve un endroit pour me renseigner, car je ne sais pas du tout combien je paierai.


     


    En fait, pour la création d'entreprise, j'ai plusieurs idées, mais je ne sais pas du tout si ça fonctionnera commercialement.


     


    Je vais continuer à  me renseigner !




  • C'est bien de voir grand et d'anticiper, vraiment.


    Juste garder à  l'esprit que le status d'AE est vraiment bien pour ce genre d'activité. ça t'autorise un CA de ~33K à  l'année, des démarches simplifiées, un package pour les impôts et autres et le tout en parallèle à  un vrai travail qui paie à  coup suÌ‚r.


     




     


    A priori avec la nouvelle loi de finance pour 2018, le CA max va doubler (66K) pour les AE, ça va devenir encore plus intéressant ;-)



  • A priori avec la nouvelle loi de finance pour 2018, le CA max va doubler (66K) pour les AE, ça va devenir encore plus intéressant ;-)




    66.000 € pour les activités de service et 165.000 pour les activités de vente. Gagner de l'argent avec des publicités via une application est considéré par l'URSSAF comme une activité de vente.. Cela m'a été confirmé par une conseillère de l'URSSAF quand je me suis enseigné il y a 2 ans.



  • Gagner de l'argent avec des publicités via une application est considéré par l'URSSAF comme une activité de vente..




     


    Et quand tu vends une applications x€, c'est également une activité de vente, non ?



  • Et quand tu vends une applications x€, c'est également une activité de vente, non ?




     


    Logiquement oui, mais comme j'ai bêtement oublié de poser la question à  l'URSSAF (j'avais un projet basé uniquement sur la pub à  l'époque), je préfère ne pas m'avancer sur le sujet. Et puis c'était il y a deux ans. Il y a eu pas mal de bouleversements sur le statut d'auto-entrepreneur depuis.

  • Bonsoir !


     


    Je viens de voir sur ce site que la vente de logiciel (et donc d'application) est considéré comme un bien.


     


    Cela dit, créé des applications pour des clients est considéré comme un service.


     


    En tant qu'autoentrepreneur, peut-on faire les deux ?


    Sinon, je pense qu'il vaut mieux que je publie des applications gratuites, et que je me lance en tant que développeur pour des entreprises.


     


    Qu'en pensez-vous ?


  • Oui, on peut faire les deux en même temps. Il y a 2 lignes sur la fiche de déclaration des revenus auto-entrepreneur, l'une pour les services et l'autre pour les activités commerciales.

  • Pendant qu'on est dans ce sujet que peut-on espérer (en gain) en publiant une iOS.app ?
    Faut-il faire 2 applications une payante même pas cher, l'autre avec de la pub ?
    Ou est-il préférable de se faire sponsoriser par une marque ?
    Ma démarche actuelle est simplement de pouvoir installer mes propres applications sur mon propre iPhone, Je trouve la position actuelle d'Apple un peu frustrante quand même ? La solution de rentrer dans un groupe est aussi possible.

    a vous lire ...

  • RocouRocou Membre
    7 oct. modifié #19

    @alpseb a dit > A priori avec la nouvelle loi de finance pour 2018, le CA max va doubler (66K) pour les AE, ça va devenir encore plus intéressant ;-)

    Attention, je l'ai déjà signalé mais c'est important, le CA autorisé va effectivement doubler **MAIS PAS le seuil d'exonération de TVA. **

    "Le "plafond de franchise de TVA": il s'agit des montants de Chiffre d'Affaires en-dessous desquels l'auto-entrepreneur reste en franchise de TVA (c'est-à-dire qu'il n'en paye pas et n'en facture pas = tout est en HT). Depuis le 01/01/2018, ceux-ci ont été fixés à :

    82 800€ pour l'achat-vente ;
    33 200€ pour la prestation de services.
    Au-delà de ces niveau de chiffre d'affaires, l'auto-entrepreneur reste sous le régime de l'auto-entreprise mais il ne bénéficie plus de la franchise de TVA et doit donc la payer/facturer et la déclarer."

    Cela devient autrement plus complexe...

  • DrakenDraken Membre
    7 oct. modifié #20

    @Rocou a dit :
    Cela devient autrement plus complexe...

    C'est clair. Qu'en est-il du remboursement de TVA pour l'achat d'équipement, comme un ordinateur ? Faut-il dépasser le seuil de franchise TVA pour en avoir droit ?

    EDIT : d'ailleurs j'y pense. Si l'autoentrepreneur dépasse les 33 200 € en service, disons 35 000 € doit-il payer la TVA sur la totalité de la somme ou juste sur le dépassement (35 000 - 33 200 = 2 800 ) ? * se gratte la tête *

  • RocouRocou Membre
    7 oct. modifié #21

    Juste sur le dépassement (pour le règlement et la récupération).
    Le gros problème se situe sur les factures "à cheval" sur le dépassement. Je suppose qu'il y a une règle comptable pour cela mais je ne la connais pas. Quoiqu'il en soit, si on dépasse le seuil, il vaut mieux prendre un comptable (boum! 1500€ minimum en plus :# )

  • DrakenDraken Membre

    Merci la loi de simplification administrative ..

  • DrakenDraken Membre

    @Draken a dit :
    Merci la loi de simplification administrative ..

    J'ai réfléchi et je pense que c'est une simplification administrative à la française, pour ménager la chèvre et le chou.

    Les autoentrepreneurs réclamaient une augmentation des montants, tandis que les artisans hurlaient à la mort contre la concurrence injuste, notamment à cause de la TVA. En coupant la poire en deux, l'administration cherche à satisfaire les deux parties. Bon c'est juste une hypothèse.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.