Ralentissement des ventes des devices sur iOS, devons nous nous en inquiéter ?

JérémyJérémy Membre
6 janv. modifié dans Coin canapé & détente #1

Bonjour à tous,

Il y a quelques jours la pomme a tiré la sonnette d'alarme en indiquant que ses résultats du quatrième trimestre 2018 seraient moins bon qu'espéré. Alors certes, le chiffre d'affaire, qui devrait tourner autour des 89 milliards, est très loins d'être alarmiste. Mais devant la politique d'Apple de proposer des produits toujours plus chers poussant certain à switcher vers le robot vert, devons nous être inquiet pour les années avenir ?

A vous la parole !

Mots clés:

Réponses

  • DrakenDraken Membre

    Oui, clairement Apple n'a vendu que 100 millions de devices iOS en 2018. La fin est proche ..

  • klogklog Membre
    6 janv. modifié #3

    On a trop pris l'habitude d'une croissance continue d'Apple depuis une dizaine d'années. Je pense qu'au regard d'un seul résultat légèrement fléchissant, il serait vraiment prématuré de s'inquiéter. La marge de manoeuvre financière de cette boite est proprement hallucinante, et à moins de décisions calamiteuses au cours des 5 prochaines années, je n'imagine pas qu'un gadin soit envisageable.

    Par ailleurs, de nombreux analystes parlent aujourd'hui d'une contraction générale du marché du smartphone. Le mouvement est donc vraisemblablement plus global, et ceux qui tirent leurs épingles du jeu le font désormais au détriment d'autres acteurs, et non dans le surplus de croissance engendré par le secteur.

    Et concernant les développeurs iOS, les "mauvais" résultats d'Apple dans le hardware n'ont à priori pas empêché l'AppStore de faire un carton ce trimestre.

  • DrakenDraken Membre

    Il faut aussi tenir compte des fluctuations du marché chinois. Cupertino a très mal vendu de l'autre coté de la muraille de chine, à cause d'un fort mouvement anti-américain et anti-apple érigé en symbole de l'hégémonie us. Les médias chinois n'ont cessés de déverser un torrent de haine anti-pomme depuis le début de la guerre commerciale entre les USA et la Chine.

    Il est probable que le marché chinois soit grillé pour des années, pour Apple en tout cas.

  • muqaddarmuqaddar Administrateur

    J'ai pas mal de switchers, dans mes clients en tout cas, qui m'écrivent.
    C'est frustrant et je sais que le prix de l'iPhone est au coeur de leurs problèmes.

    En tant que développeurs, et désolé Apple, il vaut mieux 10M de ventes d'iPhone à 500 euros que 8M à 800 euros... (c'est un exemple). C'est la part de marché qui nous importe et non le CA de Cupertino.

  • Bien fait pour leur tronche :p

    Je pense qu'ils doivent comme même avoir chaud aux fesses (promo, accord avec Amazon)

    Leur politique élitiste montre ses limites, à mon boulot (administration) les personnes gagnent entre 1500-300 euros

    avant tu avais en gros 40% apple, 40% samsung, 20% autres

    maintenant c'est 20% apple, 30% samsung, 50% chinois & coréen

    Et franchement je vois pas ces personnes revenir vers apple!

    Perso, je dois changer mon macbook air et je ne me vois pas acheter leur machine 1500 euros pour avoir
    un ssd 128go et 8go de ram

    Ils font tout a l'envers, ils faut chouchouter les clients actuels ou lieu de rechercher des nouveaux

    C'est la base du commerce, je pense.

  • @Draken a dit :
    Oui, clairement Apple n'a vendu que 100 millions de devices iOS en 2018. La fin est proche ..

    :D

    @muqaddar a dit :
    J'ai pas mal de switchers, dans mes clients en tout cas, qui m'écrivent.
    C'est frustrant et je sais que le prix de l'iPhone est au coeur de leurs problèmes.

    Idem

    @devulder a dit :
    avant tu avais en gros 40% apple, 40% samsung, 20% autres
    maintenant c'est 20% apple, 30% samsung, 50% chinois & coréen

    De mon côté les proportions sont pire que ça, on doit avoisiner les 10% pour Apple...

    @muqaddar a dit :
    En tant que développeurs, et désolé Apple, il vaut mieux 10M de ventes d'iPhone à 500 euros que 8M à 800 euros... (c'est un exemple). C'est la part de marché qui nous importe et non le CA de Cupertino.

    Du côté des visites de la page de vos apps (sur l'app store) voir des ventes, vous sentez une différence ?

  • muqaddarmuqaddar Administrateur

    Faudrait pas qu'Apple oublie que c'est l'écosystème Logiciels qui fait vendre... Il n'y en avait plus dans les années 90...

  • tabliertablier Membre

    J'espère que ça ne sera pas ça ! J'ai lu je ne sais plus ou, que les entreprises créées par des gourous, après le décès des gourous ces entreprises ont résisté 8 ans environ. Après cela leurs entreprises ont soit périclité, soit après des changement de direction repris du poil de la bête ou même été rachetées par des concurrents. ça été très variable !!!

  • TofTof Membre
    7 janv. modifié #10

    Le marché des smartphones est devenu un marché de remplacement. Sur ce marché il n'y a plus une croissance à 2 chiffres. C'est un cycle de marché normale qui touche Apple et les autres fabricants de smartphones. Est-ce qu'Apple est en danger ? Personnellement je le pense pas. Ça peut même être bénéfique pour eux en les poussant à innover. Ça va aussi les inciter à accorder plus d'attention à autre chose que l'iPhone lui-même.
    De nos jours quasi toutes les applications mobiles ont besoin d'un backend pour fonctionner. Je bosse sur iOS depuis 2009 est très rare ont été les backends adaptés aux mobiles. Ce qui a eu des effets négatifs sur la qualité des applications. Apple semble l'avoir compris et a commencé à y apporter une solution en portant Swift sur Linux. Depuis quelque temps il semble même y avoir mis les bouchés doubles. Le but étant d'avoir des applications mobiles de meilleures qualités grâce à un backend mieux adapté. Une manière de consolider le marché des iPhones en tirant par le haut la qualité des applications.
    Apple avec ARKit s'intéresse aussi fortement à tous ce qui est réalité augmenté et réalité virtuelle. Pour ma part je pense pas que l'iPhone ou l'iPad soient vraiment le devices les mieux adaptés à ce genre de technologies. Je verrai plus des lunettes. Actuellement on voit surtout des gros casques peut pratiques. Si on pouvait avoir un produit léger où la partie software et hardware s'intègrent bien on aurait une véritable rupture technologique. Et c'est justement l'un des points forts d'Apple.
    Apple va sans doute devoir aussi revoir sa stratégie au niveau des macs. Un mac n'est pas un iPhone. Autant sur un iPhone l'intégration maximale est obligatoire, autant sur un mac elle devient de plus en plus handicapante. Notamment face au défit des nouvelles technologies qui évoluent très vite et demande de la puissance. Apple nous a promis que le prochaine Mac Pro serait modulaire. Le coté modulaire est très important. En effet très peu de monde peuvent se permettre de changer de mac tous les ans pour suivre les évolutions technologiques. En supposant qu'Apple sorte régulièrement des macs qui suivent ces évolutions technologiques. Par contre on peut tout à fait envisager un remplacement d'un composant ou plusieurs composants. Même si Apple nous oblige à prendre les composants chez eux ça reste intéressant. Avec Apple on aura au moins la garanti que leurs composants fonctionneront de manière optimale avec le mac.
    Pour conclure je dirai que le ralentissement des ventes des devices sur iOS est plus une opportunité pour Apple pour consolider sa position et préparer l'avenir.

  • @Tof a dit :
    Apple semble l'avoir compris et a commencé à y apporter une solution en portant Swift sur Linux.

    Il me semblait que swift était dans le domaine publique, ce n'est pas le cas ?

  • PyrohPyroh Membre

    @tablier a dit :

    @Tof a dit :
    Apple semble l'avoir compris et a commencé à y apporter une solution en portant Swift sur Linux.

    Il me semblait que swift était dans le domaine publique, ce n'est pas le cas ?

    Il est open-source ce qui est un petit peu différent.

  • LarmeLarme Membre

    @tablier a dit :
    Il me semblait que swift était dans le domaine publique, ce n'est pas le cas ?

    Grosso-modo Swift est open-source.
    Cocoa/CocoaTouch ne l'est pas, sauf que sans ces lib', bah, c'est tout de suite un peu plus embêtant. Alors, oui il y a quelques parties qui sont dispo, m'enfin...

  • TofTof Membre
    8 janv. modifié #14

    @tablier a dit :
    Il me semblait que swift était dans le domaine publique, ce n'est pas le cas ?

    3 Décembre 2015 Swift devient Open Source et dispo sur Linux
    25 Octobre 2016 Apple à créé "Server APIs Work Group"
    1 Mars 2018 Apple sort Swift NIO
    15 Octobre 2018 Apple annonce supporter officiellement LSP (Language Server Protocol)

    Entre la création du "Server APIs Work Group" et la sortie il s'est écoulé 1 an et 1/2
    Oui Swift est bien Open Source depuis déjà un moment mais Apple n'avait pas vraiment investi du temps et des ressources pour ce qui est de son utilisation en tant que langage pour le backend. Il a fallu vraiment attendre 2018 pour qu'ils nous sortent quelque chose de concret avec SwiftNIO et montre leur intérêt sur LSP qui pourrait à terme nous permettre de faire du remote debug sur des projets backends en Vapor (par exemple) via Xcode.
    En 2018 Apple a été plus actif coté backend que ces 2 ans en 2016 et 2017

  • PyrohPyroh Membre

    @Tof a dit :

    @tablier a dit :
    Il me semblait que swift était dans le domaine publique, ce n'est pas le cas ?

    3 Décembre 2015 Swift devient Open Source et dispo sur Linux
    25 Octobre 2016 Apple à créé "Server APIs Work Group"
    1 Mars 2018 Apple sort Swift NIO
    15 Octobre 2018 Apple annonce supporter officiellement LSP (Language Server Protocol)

    ...montre leur intérêt sur LSP qui pourrait à terme nous permettre de faire du remote debug sur des projets backends en Vapor (par exemple) via Xcode.

    On est d'accord sur le principe mais ça va demander un certain esprit d'ouverture de la part d'Apple. Je pense qu'on y est pas encore pour le moment à l'ouverture d'Xcode et des technologies historiques. Même un peu. 😧

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.