Xuexi Qiangguo, 43,7 millions de téléchargement en quelques semaines !

DrakenDraken Membre
18 févr. modifié dans Actualités #1

Numéro 1 des téléchargements iOS et Android en Chine, depuis sa sortie en Janvier.

Ça fait rêver, hein ? Peut-être un peu moins quand on sait que cela veut dire "Etude pour rendre la Chine forte". C'est une application de propagande du gouvernement chinois, créé par Alibaba. La connexion nécessitant une identification nominative, les membres du parti communiste chinois se sont dépêchés de l'installer, de peur que le nom des camarades non utilisateurs ne s'affiche quelque part sur un listing, la possession de l'application étant obligatoire pour tous les titulaires d'une carte du PC Chinois.

Sans compter avec une vigoureuse campagne "d'encouragement" au téléchargement dans les écoles et les universités. Et hop .. plus de 40 millions de téléchargement, magique !!!

https://www.lepoint.fr/monde/alibaba-cree-une-application-de-propagande-pour-le-gouvernement-chinois-18-02-2019-2294327_24.php

EDIT : Le Parti Communiste Chnois ayant officiellement 88 millions de membres, ils ne doivent pas tous avoir de smartphones !

Réponses

  • HarloHarlo Membre
    18 févr. modifié #2

    Y'avait eu la même tentative en occident avec facebook, aux infos de la télé y'a eu 1 news du genre "la personne ne possédait pas de compte facebook" en sous entendu: ce type est louche. Ca a duré quelques mois dans quelques journaux, twitter et quand des gens ont commencé à revendiquer le choix de ne pas avoir de compte facebook ça c'est calmé.

    Y'a de plus en plus d'algo d'analyse de personnalité mais faut du data pour alimenter tout ça.

    J'envie les générations futur qui auront la chance de partir dans l'espace pour s'évader et construire autre chose. La planète est devenu bien trop petite et y'a plus un seul endroit pour échapper

  • muqaddarmuqaddar Administrateur

    @Harlo a dit :
    Y'avait eu la même tentative en occident avec facebook, aux infos de la télé y'a eu 1 news du genre "la personne ne possédait pas de compte facebook"

    Je rebondis là-dessus, car du matin au soir, on entend "FaceBook", "Twitter"... à la télé, à la radio, aux infos, dans les journaux... Alors, en France, en théorie, on'a pas le droit de citer des marques pour pas faire de pub, mais cette loi ne s'est jamais imposée aux réseaux sociaux. Et ça n'a jamais gêné personne ? Alors que ce sont des grosses boîtes bien privées ?

  • muqaddarmuqaddar Administrateur
    19 févr. modifié #4

    @Harlo a dit :
    Y'avait eu la même tentative en occident avec facebook, aux infos de la télé y'a eu 1 news du genre "la personne ne possédait pas de compte facebook"

    Je rebondis là-dessus, car du matin au soir, on entend "FaceBook", "Twitter"... à la télé, à la radio, aux infos, dans les journaux... depuis 10 ans ou plus. Alors, en France, en théorie, on'a pas le droit de citer des marques pour pas faire de pub, mais cette loi ne s'est jamais imposée aux réseaux sociaux. Et ça n'a jamais gêné personne ? Alors que ce sont des grosses boîtes bien privées ?

  • Muqa, tu comptes rebondir combien de fois ?

  • muqaddarmuqaddar Administrateur

    @Draken a dit :
    Muqa, tu comptes rebondir combien de fois ?

    Je te suis pas.

  • HarloHarlo Membre

    Effectivement, ça en parle tout le temps mais il n'y a plus d'appui sur le fait qu'une personne n'étant pas sur facebook est obligatoirement une personne louche dont il faut se méfier. J'y vois un sacré progrès mais faut pas rêver, des gens qui vont se ficher d'eux même et fournir autant d'information est un rêve pour beaucoup de personnes.

    Ces réseaux ont aussi de plus en plus mauvaise réputation comme facebook qui revend des data sur ses utilisateurs, les manipulent ouvertement etc.. Utilisateurs qui commencent, enfin, à comprendre la dangerosité de tel site à part pour les plus narcissiques.

    Twitter lui s'est fait la réputation du réseaux d'enragés... mais bon, l'homme reste un animal sociable donc ça existera toujours. Le problème c'est la façon dont sont conçu ses réseaux et surtout ceux qui les gère.

    Perso j'ai passé plus de 20 ans sur un réseau social (IRC) et c'est beaucoup plus sécure je trouve. On y a posté des photos de nos têtes, raconté nos vie mais c'est jamais ressortie nul part et les enragés se prenaient du kick/ban ce qui permet d'éliminer rapidement les parasites.

    Facebook/twitter c'est l'inverse, c'est de l'encouragement à haine et fait remonter la crasse moyenâgeuse bien ancré dans l'esprit des gens et qui a toujours été présente.
    Ca en surprend beaucoup, certains parlent de régression mais en fait c'est juste la conscience "collective" du monde qui émerge et les gens avide de pouvoir se font un plaisir de l'exploiter :p

    Le plus pervers et le plus dangereux pour le moment ça reste quand même google suivit de près par amazon, ils sont très pervers dans leur fonctionnement, beaucoup plus que facebook/twitter.

    Après, pour les 44 millions de personne et du "succès" de l'application il faut quand même relativiser, c'est un pays de 1,400 milliards d'habitant :)

  • DrakenDraken Membre
    19 févr. modifié #8

    @muqaddar a dit :

    @Draken a dit :
    Muqa, tu comptes rebondir combien de fois ?

    Je te suis pas.

    Tu as envoyé deux fois le même post à quelque secondes d'intervalle, en expliquant que tu rebondis sur le sujet ..

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.