[Crypto monnaie] 57 milliards de $ volés dans un casse numérique ..

DrakenDraken Membre
29 janv. modifié dans Coin canapé & détente #1

En fait non .. C’est Le Point qui raconte n’importe quoi. La plate-forme japonaise Coincheck s’est fait voler 57 milliards de yens en crypto monnaie (429 millions d’euros). Le journaliste n’a pas tout compris, confondant les montants en $ et yens, peut-être pour avoir un titre plus attractif !

http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/le-plus-gros-braquage-numerique-de-tous-les-temps-29-01-2018-2190377_47.php

Marrant .. le temps de taper ce texte, l’article du Point a changé. C’est beau la magie d’internet. Quelqu’un a dus se faire taper sur les doigts et quelques phrases refaites en vitesse !

Un autre article sur le sujet :

https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/le-japon-reprimande-coincheck-apres-le-casse-de-cryptomonnaie-1737339.php

Réponses

  • LeChatNoirLeChatNoir Membre, Modérateur

    Visiblement, Coincheck prend à sa charge...

  • DrakenDraken Membre

    Ce qui en dis long sur les bénéfices qu’ils tirent des crypto-transactions .. Sortir 530 millions d’euros d’un coup de baguette magique n’est pas à la porté de tout le monde. D’un autre coté, vu toutes les pubs que je vois passer sur Safari, à propos des crypto-monnaies, leurs commercialisations doit être rentable. Ou alors, Google a détecté mes posts sur le forum et catalogué le bitcoin et compagnie comme l’un de mes sujets de prédilection, et donc une source inépuisable de pubs.

    Question générale, avez-vous constaté sur vos écrans des pubs sur le bitcoin ? Genre (de mémoire) « Cliquez ici pour savoir pourquoi des millions de français achètent du bitcoin ? », ou encore « Comment est-ce que le bitcoin est devenu le placement favori des français ? ».

  • LarmeLarme Membre

    Nabilla est dans l'coup, j'suis sûr :o

  • DrakenDraken Membre

    @Larme a dit :
    Nabilla est dans l'coup, j'suis sûr :o

    Ouais, c’est clair !

    Je vois que tu aimes suivre l’actualité de Nabila : https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0301127021882-bitcoin-nabilla-mise-en-garde-par-le-gendarme-des-marches-2143726.php

  • LeChatNoirLeChatNoir Membre, Modérateur

    Ça s'échauffe un peu vu l'explosion en décembre (on a frôlé les 17k euros de mémoire) et la prise de bénéfice qui a suivi.

  • LarmeLarme Membre

    Pas forcément, mais on aime bien se partager des infos amusantes au boulot, entre Twitter & Presse plus classique.

  • DrakenDraken Membre
    1 févr. modifié #8

    Le problème c’est que des millions de personnes investissent leurs économies là-dedans, attirés par un espoir de profit. C’est un schéma de bulle financière classique. Des gens vont gagner des sommes colossales « payés » par beaucoup « d'investisseurs de la dernière heure » qui vont y laisser leurs chemises. Références : le crash des dotcom au début du siècle. C’est fou de voir qu’une entreprise comme NetScape, avec UN SEUL PRODUIT (et gratuit en plus) a vu sa capitalisation boursière atteindre 50% de celle de Microsoft. Jusqu’au jour où tout s’est effondré.

  • DrakenDraken Membre

    @Larme a dit :

    Pas forcément, mais on aime bien se partager des infos amusantes au boulot, entre Twitter & Presse plus classique.

    T’as vu passer cette info là ?
    https://www.courrierinternational.com/article/la-place-dun-van-gogh-le-musee-guggenheim-propose-la-maison-blanche-des-toilettes-en-or

  • RocouRocou Membre

    Quel mépris de la part du Musée. C'est ignoble.

  • DrakenDraken Membre
    1 févr. modifié #11

    @Rocou a dit :
    Quel mépris de la part du Musée. C'est ignoble.

    Pas plus que le papier toilette avec le visage de Trump ! Un must sur internet. On trouve 6 références à ce papier sur Amazon o:)

    Ceci dit les musées ont l‘habitude de fournir des oeuvres d’arts pour orner le bureau ovale. Trump lui voulait un tableau célèbre du patrimoine américain pour la salle à manger de son appartement privé.

  • RocouRocou Membre

    Le papier toilette n'a pas été envoyé à Trump et de surcroit par un musée. Ce genre de blague potache à toujours existé et partout, sauf dictature évidemment. C'est d'ailleurs un indice pertinent sur le degré de démocratie d'un pays.
    Ensuite, je ne connais pas les usages de la maison blanche, je me garderais bien de juger le lieu de destination de l'oeuvre.
    Enfin bon, pour ma part, la réaction du musée m'a beaucoup choqué, quoique je puisse penser de Trump.

  • A mon avis, le musée a surtout réagi aux propos de Trump sur la nature des oeuvres d’arts accrochées aux murs. Quelques mois avant l’affaire, un journaliste s’est aperçu que Mister President avait installé sur les murs de ses résidences privés, de ses hôtels, de ses bars, de ses clubs de golf de fausses couvertures de Time Magazine avec une photo avantageuse et des commentaires très élogieux. Pour se défendre, Trump a expliqué qu’il avait le droit de le faire s’agissant d’oeuvre d’art, créées de ces propres mains (avec un logiciel graphique), au nom de la liberté de la création artistique. Il a quand même fait retirer les « oeuvres d'arts » quand Time Magazine a évoqué une action en justice pour contrefaçon.

  • @Draken a dit :
    A mon avis, le musée a surtout réagi aux propos de Trump sur la nature des oeuvres d’arts accrochées aux murs. Quelques mois avant l’affaire, un journaliste s’est aperçu sur ce site que Mister President avait installé sur les murs de ses résidences privés, de ses hôtels, de ses bars, de ses clubs de golf de fausses couvertures de Time Magazine avec une photo avantageuse et des commentaires très élogieux. Pour se défendre, Trump a expliqué qu’il avait le droit de le faire s’agissant d’oeuvre d’art, créées de ces propres mains (avec un logiciel graphique), au nom de la liberté de la création artistique. Il a quand même fait retirer les « oeuvres d'arts » quand Time Magazine a évoqué une action en justice pour contrefaçon.

    En voilà l'une des éternelles histoires de TRUMP. Ce qui explique en sommes l'idée perçue par le grand public à propos de lui.Et pour revenir à l'histoire de la plate-forme japonaise Coincheck, je dirais que c'est une histoire complètement banale qui pris de l'ampleur plus qu'il n'en fallait -ni plus ni moins.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.