MacBook Pro 2018

124»

Réponses

  • PyrohPyroh Membre

    Sérieusement, il faut arrêter avec marzipan.
    Faire tourner une app iOS dans un simulateur amélioré n'est pas ce qui va révolutionner le logiciel sur macOS.
    Il n'a d'ailleurs pas besoin d'être révolutionné. Le modèle desktop est un modèle qui a fait ses preuves, qui a muri pendant 30 ans, les paradigmes sont bien posés et voilà. Ça n'est plus un vecteur de croissance.

    Le mobile ne sera plus, dans les 10 années qui viennent, un vecteur de croissance non plus. On aura de nouveau atteint un pic qu'il sera difficile de dépasser. Puis viendra la VR ou autre AR mais avec des lunettes qu'on portera simplement (les lentilles pour le moment c'est de la SF) nous présentant des interfaces virtuelles. Jusqu'à qu'on atteigne le même pic, que quelque chose d'autre émerge, etc, etc...

    L'avenir du mac est simple maintenant :

    • Support de Face ID pour les portables dans un premier temps puis les iMacs.
    • Peut-être un switch d'architecture vers ARM mais qui est bien plus compliqué que le passage PPC → x86
    • Miniaturisation
    • Gains de performances
    • Montée des prix
    • Pour le logiciel macOS suivra ou créera les tendances mais ça ne sera que cosmétique dans la majorité des cas.

    Mais amener des applications iPad sur mac n'est pas une chose qu'on doit attendre comme une avancée pour le Mac mais plus pour l'iPad. Il y aura par contre beaucoup de jeux sur macOS mais des jeux mobiles...

  • klogklog Membre
    28 nov. modifié #93

    @Pyroh a dit :
    Sérieusement, il faut arrêter avec marzipan.
    ...

    Entièrement d'accord... Et je maintiens que la conversion nécessaire (Marzipan ou pas Marzipan) d'une interface mobile à une interface desktop reste suffisamment complexe, pour que son cout, relativement à la taille du marché Mac, ne soit pas justifié aux yeux des devs iOS.

    @Pyroh a dit :
    Mais amener des applications iPad sur mac n'est pas une chose qu'on doit attendre comme une avancée pour le Mac mais plus pour l'iPad.

    Et d'ailleurs, l'inverse eut été plus utile ! De l'aveu des testeurs du dernier iPad pro, l'absence d'un vrai système de type desktop et d'applications desktop est le talon d'Achille de la gamme pro de l'iPad aujourd'hui. Apple doit bien en avoir conscience, si elle a choisi de présenter Photoshop lors du keynote.

  • LarmeLarme Membre
    28 nov. modifié #94

    Marzipan m'intéresse si cela permet un approche plus « simplifiée » du dév' des apps Mac, dans le sens où il est plus simple de retrouver ses aises en venant de CocoaTouch sur du Cocoa. Une sorte de passerelle. Et si cela par la même occasion d'avoir dès lors plus d'apps sur macOS.
    Faire un copier/coller ne m'intéresse cependant pas.

    Un exemple basique serait l'unification de UIColor & NSColor.
    Il y aurait des limitations possibles avec des méthodes n'existant pas sur telle plateforme, comme on peut en voir sur les versions d'iOS (nouvelles méthodes, dépréciations, etc.), des dispos de méthodes sur tvOS ou non, etc.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.